bateau de pirates

Entretien avec Guillaume Longrois, un collègue de l’université et un grand fan de jouets Playmobil

Hier, j’ai rencontré Guillaume, un grand ami à l’université et il est aujourd’hui entrepreneur. C’est un aussi un grand passionné de jouets Playmobil et j’ai profité de cette rencontre pour lui faire une petite interview autour de cette passion. Suivez les détails dans les lignes qui suivent.

Bonjour Guillaume, pour commencer, parle-nous de ta passion pour les jouets de chez Playmobil

La passion pour les jouets c’est comme toutes les passions. Il y en a qui aime les voitures, le bricolage, jardiner, etc. et moi, j’adore les jouets Playmobil. Je trouve que ce sont de véritables chefs-d’œuvre et que leurs concepteurs n’ont négligé aucun détail pour les confectionner. Je joue avec des figurines de cette marque depuis tout petit, car me parents m’en achetaient souvent. J’avais de petits soldats du feu, des policiers et d’autres petits gaillards que j’adorais. J’avais également un coffret château de chevaliers et un autre coffret pompier. Je les ai conservés pour mes fils et ce sont eux qui jouent avec maintenant. De temps en temps, je joue avec eux, car cela m’amuse.

bateau de pirates

À ton avis, quels avantages tire-t-on des jouets Playmobil ?

Les jouets Playmobil sont plus recommandés aux enfants que les jeux vidéo et autres. Certains parents pensent que parce que leurs enfants découvrent la technologie très tôt, ils seront plus intelligents plus tard. Ceci est loin d’être vrai et souvent, c’est le contraire que se produit. En effet, les jeux vidéo abrutissent si les enfants en sont dépendants. Pour éviter une telle chose, les parents doivent apprendre à leurs petits à se divertir autrement. C’est à ce moment-là que les jouets de chez Playmobil interviennent.

Moi, par exemple, j’ai deux petits garçons, mais je ne les laisse jouer à des jeux vidéo que tous les samedis et pendant deux heures tout au plus. Je préfère les voir jouer dans le jardin en compagnie d’autres enfants. Comme ils ont trois coffrets Playmobil, ils n’ont pas le temps de s’ennuyer. À l’école, ils s’intègrent bien et ils ont également de bonnes notes. Ma femme et moi, nous n’avons pas à nous plaindre.

Quels conseils donnerais-tu aux parents qui souhaitent acheter des jouets Playmobil ?

Pour les conseils, il n’y en a pas trop, car tous les jouets Playmobil sont de grande qualité qu’importe la collection choisie. Ainsi, pour optimiser le choix, il faut prendre en compte l’âge des enfants, la préférence en matière de jouets et bien entendu le prix. Pourquoi l’âge des enfants ?  C’est simple, Playmobil a pensé à tout en concevant ses lignes de jouets. Pour les petits, il existe une collection dédiée spécialement aux enfants ayant entre 12 mois et 3 ans. Si pour les petites filles, on trouve un coffret château de princesse ou encore un coffret maison de campagne. Pour les petits garçons, la sélection de navires de pirates chez la marque est riche. Les parents n’auront aucun mal à faire leur choix, mais il est toujours préférable d’emmener les enfants pour qu’ils choisissent eux-mêmes.

Merci pour tes conseils Guillaume. L’interview touche à sa fin. Je te dis à bientôt et merci encore !

Au plaisir !

Enregistrer

entreprendre-formation

Des étudiants au statut étudiant-entrepreneur

L’université fait bien les choses.

Depuis quelques années s’offre aux étudiants de la COMUE du Poitou-Limousin la possibilité de devenir étudiant-entrepreneur.

entreprendre-formation

En quoi cela consiste?

Ce statut présente de nombreux avantages. Cela permet en effet de :

  • bénéficier d’un soutien dans ses projets grâce notamment au Safire : devenir entrepreneur avec Pépite
  • bénéficier d’aménagement de l’emploi du temps
  • profiter d’un réseau de partenaire pour pousser plus loin ces projets.

L’université en créant un statue comme celui d’étudiant-entrepreneur vise à impulser de manière plus forte le désir d’entreprendre en France. Les opportunités sont nombreuses, la French Tech tarde à se faire reconnaitre, le Made in France possède de réelles qualités, l’entrepreneuriat à la Française n’est pas victime d’un climat austère. Au contraire, l’ambiance et l’émulation qui peuvent se créer lors de ces rencontres entre étudiant peuvent vraiment profiter de manière forte aux expériences de chacun.

L’université comme soutien à la création

L’université de Poitier dont je fais parti à su impulser de manière forte ce statut d’étudiant-entrepreneur comme nous le découvrons dans la vidéo ci-dessous.


L’université joue donc bien son rôle d’accélération des connaissances et nous saluons fortement cette initiative qui a pu déjà lancer des étudiants ambitieux.

Et vous, avez-vous déjà songé à vous lancer dans l’aventure de l’étudiant-entrepreneur ? Si c’est le cas et si vous le souhaitez, n’hésitez pas à nous contacter pour que l’on puisse parler de vous sur ce site.